logo_sherlock2021

20 solutions pour réduire sa consommation électrique

par | Oct 12, 2022 | Juste de l'immobilier

Economie d'énergie

En moyenne, chaque foyer français possède 100 appareils électriques et électroniques. Gaspillage, suréquipement, manque d’entretien… s’ajoutent à l’addition. Quelques gestes peuvent faire toute la différence.

1) Les appareils en veille

Des progrès significatifs ont été réalisés pour limiter la consommation en veille : la réglementation européenne limite la puissance de certains appareils à 0,5 W. Cependant, il est toujours de 2 W pour les appareils connectés à Internet ou au réseau de données.
Désactiver l’alimentation de secours permet d’économiser jusqu’à 10% sur votre facture d’électricité (hors chauffage) et également de protéger vos équipements.
Laisser du matériel audiovisuel et informatique, des ustensiles de cuisine et du petit électroménager (cafetière, grille-pain, etc.) en veille n’est pas très utile. Pour les machines à laver et les lave-vaisselle, les montres sont souvent utilisées pour détecter les fuites d’eau et il serait imprudent de les déconnecter.

Bonne idée : utilisez une multiprise avec un interrupteur qui vous permet de brancher plusieurs appareils et de les éteindre tous simultanément.

2) Des LED, oui, mais pas pour la décoration

Les lampes LED consomment moins d’énergie et ont une longue durée de vie (jusqu’à 40 000 heures) qui compense largement leur prix d’achat. Ce sont les meilleures solutions d’éclairage domestique tant qu’elles durent plus de 20 000 heures et qu’elles ont une bonne note sur l’étiquette énergétique.
Les luminaires LED permettent de créer une ambiance qui s’adapte à différentes pièces (cuisine, salon, chambre, etc.) selon la couleur de la lumière. Préférez les blancs chauds de 2 700 à 3 500 Kelvin pour les pièces à vivre et les chambres, et optez pour un éclairage plus dynamique (3 500 à 4 500 Kelvin) dans les cuisines ou les salles de bains.

Attention à l’effet « LED déco » qui est de plus en plus présent sur les meubles. Ces LED ne peuvent pas être utilisées pour l’éclairage, mais consomment quand même de l’énergie.

3) Ne laissez pas de lumières inutiles allumées

Éteignez les lumières lorsque vous quittez la pièce.
Aimez les couleurs claires pour décorer votre intérieur (murs, sols, abat-jour, etc.) car elles reflètent mieux la lumière, tandis que les couleurs sombres absorbent la lumière.
Placez les canapés, les bureaux près des fenêtres et profitez de la lumière naturelle le plus longtemps possible.

4) Programme « Eco » pour lave-linge et lave-vaisselle

Le programme « Eco » permet d’économiser de l’eau et de l’énergie même avec des temps de cycle plus longs. Le temps de trempage et de lavage est plus long, mais l’eau chauffe moins. Cependant, le plus gourmand en énergie est le chauffage de l’eau.
Attention à ne pas confondre le programme « Eco » avec le programme express.
Le programme « Eco » est désormais noté « Eco 40-60 » sur les lave-linge neufs et peut parfois être identifié par ce pictogramme : picto_programme_eco

5) Ne faites fonctionner les machines à laver et les lave-vaisselle que lorsqu’ils sont pleins

Les machines à laver à mi-charge consomment moins d’eau, mais tout autant d’électricité ! Attendez plutôt que le tambour soit plein avant d’utiliser votre équipement.
Nous utilisons notre lave-vaisselle en moyenne 3 à 5 fois par semaine, et 18 % des foyers l’utilisent même quotidiennement. Autant le faire fonctionner uniquement lorsqu’il est plein.

6) Ne pas utiliser le sèche-linge systématiquement

Laissez vos vêtements sécher à l’air libre si vous le pouvez. Bien que les fabricants ont progressé ces dernières années, les sèche-linge restent un appareil électroménager énergivore (environ 200 kWh par an).

CONSEIL : Pour que votre sécheuse continue de fonctionner moins longtemps, essorez complètement le linge dans le tambour de la laveuse. L’extraction mécanique de l’humidité est 100 fois plus économique que l’extraction thermique dans les séchoirs.

7) Couvrez la casserole pendant la cuisson

Cuit plus rapidement lorsque vous couvrez les casseroles et les poêles. Couvrir le couvercle peut réduire la consommation d’énergie de 25 % lorsque vous faites bouillir de l’eau ou des légumes.

8) Limiter la taille du téléviseur

Des téléviseurs de plus en plus grands arrivent dans le salon, mais ils consomment plus d’énergie : un téléviseur de 160 cm (diagonale) peut consommer autant que 3 ou 4 téléviseurs de 80 cm.

9) Ne branchez pas les ordinateurs et les consoles de jeux lorsqu’ils ne sont pas utilisés

Ces appareils sont souvent en veille ou suspendus, consommant inutilement de l’énergie. Lorsque vous ne les utilisez plus, il est préférable de les éteindre entièrement.

10) Eteignez la box lorsque vous n’en avez pas besoin

Une box est fréquemment ininterrompue 24h/24 et peut consommer plus de 200 kWh d’électricité chaque année, soit autant qu’une machine à laver.

11) Vérifiez votre étiquette énergétique à chaque nouvel achat

Les économies d’énergie réalisables dans les appareils les mieux notés ne sont pas un mythe. Chaque différence de classe correspond à une économie d’énergie d’environ 15 à 20 %. Ceci est important pendant toute la durée de vie de l’appareil.

12) Economie d’eau chaude = économie d’électricité !

Quelques conseils :

Ne laissez pas le mélangeur dans une position intermédiaire. Pour laver les légumes, se laver les mains, rincer une éponge, de l’eau tiède à chaque fois… l’eau froide suffit.
Installez un aérateur ou un limiteur de débit sur votre robinet. Économisez jusqu’à 75 % d’eau avec une douchette à économie d’eau.
En cas d’absence prolongée, ne pas laisser fonctionner le ballon d’eau chaude.

13) Réglage de la température du chauffe-eau électrique

Une programmation de la température de 50 °C à 55 °C suffit à limiter la prolifération des pathogènes et à réduire la consommation électrique nécessaire au chauffage de l’eau. Isoler les tuyaux et les réservoirs d’eau chaude

14) Calorifuger les tuyaux et le ballon d’eau chaude

Les pertes de chaleur sont évitées en enfermant les réservoirs d’eau chaude et les tuyaux avec une isolation. S’il est installé dans un endroit non chauffé (tel qu’un garage ou un sous-sol) et que la prise d’eau est éloignée du réservoir d’eau chaude, une isolation supplémentaire est nécessaire.

15) Contrôler la température de chauffage de la pièce

Il n’est pas nécessaire de chauffer toutes les pièces à la même température. Certaines pièces sont utilisées toute la journée, tandis que d’autres, comme les chambres et les salles de bains, ne nécessitent pas de températures élevées en permanence. Avec une température d’environ 20°C dans le séjour et d’environ 17°C dans la chambre, la consommation de chauffage peut être réduite.

16) Bloquer l’arrivée d’air froid

Fermez les inserts de cheminée, les portes des pièces non chauffées (sous-sols, caves, garde-manger…). De préférence, la porte de l’extérieur ou, pour les pièces non chauffées, scellez le dessous de la porte avec une chaussette. En revanche, ne jamais obstruer la grille d’aération. Les grilles de ventilation sont essentielles pour maintenir une bonne qualité de l’air dans votre maison.

17) Éteignez le chauffage lorsque vous êtes absent

Vous n’êtes pas obligé de chauffer la pièce à la même température que celle dans laquelle elle se trouve. Si vous sortez en journée, baissez de quelques degrés la température de votre logement. Si vous vous absentez quelques jours, pensez à dégivrer votre système de chauffage.
Grâce à la programmation et au contrôle, il s’adapte et anticipe vos besoins de chauffage. Certains systèmes en réseau peuvent même agir à distance.

18) Garder la chaleur à l’intérieur

Assurez-vous de fermer les volets après l’aube et la température baisse. Tirer les rideaux. Cela empêche le froid de rayonner dans la maison et rend la pièce plus confortable sans avoir besoin de chauffage.
Par temps extrêmement froid, gardez les volets fermés même pendant la journée lorsque vous n’êtes pas chez vous. Cela réduit les pertes de chaleur par les fenêtres.

19) Installer un système d’appoint performant : le chauffage au bois

Il existe une variété de poêles qui fonctionnent avec des bûches et des granulés qui peuvent réduire votre facture d’électricité en chauffant des parties de votre maison.
Le bois est une énergie renouvelable et bon marché.

20) Faites un plan pour mieux isoler votre maison

La solution numéro un pour garder votre maison confortable et réduire vos coûts de chauffage est d’isoler votre toit, vos murs, vos planchers bas et vos fenêtres.

Source : ADEME

#economiedernergie #electricite #lyon #chauffage

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *